Dimanche 29 mars

10h30 Petit déjeuner en poésie et en conte avec Mario Urbanet
  Ferme du Mousseau - Elancourt
15H00>18H00 Salon de la Poésie et du livres d'artistes
  Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Montigny-le-Bretonneux
16H00 L'Oral et Hardi
  Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Montigny-le-Bretonneux

 

Petit déjeuner en poésie et en conte

10h30

Cafétéria de la Ferme du Mousseau - Élancourt

 

Lecture-rencontre avec Mario Urbanet, poète et conteur.

Dans le cadre de la fête du conte "RaConte-moi une histoire" organisée par le réseau des médiathèques de Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

Mario URBANET est membre fondateur des Poètes d'Ici.
Poète, il a publié en revue (Aujourd'hui poème, Écrit(s) du Nord, ...) et anthologie (La Poésie est dans la rue, éd. Le temps des cerises) ainsi que le recueil Mur de Sable - brûlures d'Algérie, éd. Le Temps des Cerises, 2005, qui a été adapté à la scène par Les Rencontres pour lire, Caen. A paraître Lieux communs où l'on patiente, éd. Serpolet.
Conteur, il dit régulièrement en bibliothèques ses textes qu'il a publié aux éd. Glénat (Petits contes pour s'aimer, Petits contes inoubliables,...), Milan et L'Harmattan, seul ou avec la collaboration d'Albena Ivanovitch-Lair.

 

L'ORAL ET HARDI

Dimanche 29 mars -16h00

Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale - Montigny-le-Bretonneux


Mise en scène Jacques Bonnaffé
Musiques Louis Sclavis (extraites de l'album La moitié du monde)
Avec Jacques Bonnaffé et Louis Sclavis
Scénograhie Michel Vandestien

production
Maison de la poésie - Paris, Compagnie faisan Jacques Bonnaffé
Jacques Bonnaffé est artiste associé à la Comète, Scène nationale de Châlons-en-Champagne

L'Oral et Hardi brosse le portrait de l'artiste en Hercule de foire. Odes homériques, harangues, discours - manifestes de l'auteur Jean-Pierre Verheggen tissent la toile poétique de ce qui relève autant de la déclamation poétique que du one-man-show. Le spectacle, grâce au charisme de Jacques Bonnaffé - engoncé dans un costume gris souris et chaussé de souliers vernis-, tient du burlesque, de l'art du clown. C'est un petit bijou marqué du sceau d'une truculence qui n'est pas sans rappeler Rabelais.
Une fulgurance d'une énergie singulière qui laisse entendre, découvrir ou redécouvrir, une poésie contemporaine mettant au pot l'art populaire et la culture érudite. Un savoureux cocktail qui pousse à la rébellion, à prendre d'assaut la langue, la pensée, la vie.

 

Jacques Bonnaffé est un artiste accompli aux faits d'armes impressionnants. Seul ou en groupe, l'esprit commando de cet homme engagé séduit tous les publics. Il choisit les grands écarts du Théâtre au Cinéma : de Jean-Luc Godard à Jacques Rivette, d'Alain Françon à Jean-Pierre Vincent, et une complicité de longue date avec le saxophoniste Louis Sclavis aussi. En 2007, il régalait le public de la Fête d'Automne de novembre au Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines avec un extrait de la pièce L'instrument à pression de David Lescot et Véronique Bellegarde (pièce présentée en avril 2008), montrant par là-même toute la palette de son talent. Comédie, musique, intensité dramatique, subtilités burlesques, amour de la littérature et réflexions philosophiques traversent son art et son œuvre.

 

On ne résume pas la carrière internationale de Louis Sclavis, artiste associé au projet du Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines. Il compte parmi les plus grands musiciens français, tant pour sa virtuosité que pour sa créativité jamais prise en défaut. Tout au long de sa carrière, jalonnée du prix Django Reinhardt, d'un Django d'or, et du Grand prix National de la Musique, il a multiplié les rencontres internationales, les projets les plus novateurs. Son parcours est d'une fécondité surprenante et chacun de ses projets une réussite exemplaire : on peut citer sa collaboration avec la chorégraphe Mathilde Monnier, ses musiques de films (par exemple pour Bertrand Tavernier), ses projets sur Duke Elligton, Rameau, en passant par Dans la nuit ou Big Napoli, spectacles présentés au Théâtre de Saint- Quentin-en-Yvelines et la création de son quintet l'imparfait des langues. Il est impossible de rendre compte d'un parcours aussi riche où l'on rencontre les noms de Michel Portal, Fred Frith, Daniel Humair et Jacques Bonnaffé.

Spectacle co-accueilli par le Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines et La Maison de la Poésie de Saint-Quentin-en-Yvelines.

 

Salon de la Poésie et du livre d'artiste

Dimanche 29 mars de 15h à 18h00
Théâtre de Saint-Quentin-en-Yvelines - Scène nationale - Montigny-le-Bretonneux

 

Dans le foyer du petit Théâtre, à l'occasion des représentations de L'Oral et Hardi, Espace/Poésie présente et propose à la vente les ouvrages publiés par une dizaine d'éditeurs de poésie belges, français et luxembourgeois*.
Seront aussi présentes les éditions suisses Samizdat (Genève), avec la poète Anne Bregani.

 

* L'Arbre à paroles, Autrement dit (CD), Brandes, Les Carnets du dessert de lune, Le Clou dans le fer, Le Cormier, Le Coudrier, Le Fram, Le grand Tamanoir, Indications, Le Journal des Poètes (revue), Laetoll, Le Lettre volée, Liaisons, Maelstrom, LA Maison de la poésie de Namur, Mayak, Le Mensuel littéraire et poétique, PHI, La Pierre d'alun, Pylône, Pyro, Le Taillis pré, Le Tétras lyre.

 

Entrée libre